Message Dim 23 Juin 2013, 11:17

CR du 22 juin 2013 Denova (hm & nm)

Il est des histoires qui se content et des histoires qui s'oublient,
De celles de nos aïeux chantant des harmonies passées
à celles de nos jours aux horizons pleins de promesses
Il est des histoires simples et d'autres plus complexes,
car au fond tout réside en l'homme et en son pareil
tirons-nous de celles-ci des apprentissages ultimes
ou sommes nous simplement des vases creux que nous remplissons;
avec le sang de la terre ou l'essence des rivières...
Beaucoup de questions et beaucoup de cheminements
Peu de réponses ou silence en demeure...

Hier soir, fut une journée comme les autres...
Tout du moins elle commença comme les autres..
Nous étions partis, avec le possible, pour caresser d'un peu plus près la voûte céleste
Nous étions réunis pour voir et partager, dans nos faiblesses et nos ambitions
Ce que huit potirons pourraient accomplir...
Peu importe les louanges, peu importe ce qu'il reste de nous
Nous étions en chemin pour Denova hm, avec interrogation et humilité
Je ne citerai points la bataille, mais juste quelques points
Nous n'avons pas su ou nous ne le voulions pas suffisamment
peu importe la raison; mais nous échouâmes tel la marais sur une digue
sur les jumeaux aux pieds d'argiles...
Je n'irai pas dans l'analyse, ou l'observation candide;
moi-même, je faisait face à des problème technique, digne d'un héraut zéros...

Je dirai juste cela, il est des histoires que l'on oublie et d'autres qui survives;
sont-elles nées dans la peur et l'imaginaire?
sont-elles venues à nos pieds sans qu'on aille au devant...
Je le crois oui, prudemment...
Ce que j'aimerai laisser, n'est pas la trace laissé par un vague passage à vide
Ce que j'aimerai voir, c'est que nous avons su rebondir, nous avons su transformer
ce qui se mourrait en une autre naissance...
Il n' y a point d’échec à affronter ces peurs, il n'y a point de déshonneur à renoncer pour
faire et défaire ce qui peut l'être...
Je ne me pose nul questions arides, mais laisse faire le vent et m'adapte...
Denova hm fut pour notre équipe, la fois de trop ou celle qu'on oubli
dans les vieux livres d'histoires...
Conclusion d'une semaine, déjà riche en événement...
Nous attendions autres choses, et nous l'eûmes par ailleurs...
Loin de la pression ressenti par tous, nous nous dirigeâmes vers le mode normal
et nous passâmes un bon moment; la Cietrouille se retrouva
Jeunesse et Sagesse se trouvèrent, force et laser tournoyèrent en un chant nouveau;
Mais plus que le combat, ce fut l'essence du groupe qui reprit vie...
Par ci par là, nous voulions appliquer des stratégies plus forte en préparation;
mais nous devinions bien que le coeur étaient à la joie et non à la supputation!

Alors, il y a des histoires qui s'oublient, mourantes sans chants ni louanges
et d'autres qui renaissent tel les moissons d’été, toujours ensemencés...
celle-ci n'est pas léger et simple songe...
Elle appartient, comme toutes les belles, a ceux qui croient en elles
Point besoin toujours du chant du coq pour entendre poindre le jour
Point ne meurs l'espoir qui se tarde en une demeure qui s'attarde
tout réside en nous, de nos chemins à nos coeurs
tout vie en son frère ou en sa soeur d'armes, pour qui sait entendre les peurs
ou juste attendre les jours meilleurs...
Denova, hier nous donna une leçon, celle de l'humilité et de l'apprentissage
Mais comme nous le voulions, nous en étions tous la raison...
Point de division ou pas moins de passion...
Juste l'envie de venir passer un bon moment...


Vilaria/Antios :sy_empire: